Mpumalanga & Kruger – Paysages et animaux

Nous sommes allés visiter une partie de la province de Mpumalanga, en français cela veut dire « le lieu où se lève le soleil ». Au début, nous n’avions pas mis cette destination sur notre liste, ce n’est qu’en discutant avec les différentes personnes que l’on a pu rencontrer, qu’on a décidé d’aller à la découverte de cet endroit magnifique et de tous ses paysages incroyables.

Mpumalanga : Richesse des paysages

Nous sommes allés à Lydenburg chez nos nouveaux couch surfeurs Kim et Yoann pour y passer trois nuits afin de découvrir les alentours. Nous avions notre propre petite hutte dans le jardin, ou comme on dit ici, un « Rondavelle » qui est en fait une petite maison ronde au toit en paille, souvent pour une personne.

Nous avions établi un itinéraire bien précis pour avoir le temps de tout voir lors de notre journée à Mpumalanga. Nous sommes tout d’abord allés aux trois rondavelles, un massif rocheux en forme de trois petites maisons traditionnelles, sur 600 mètres de falaise. A côté on peut admirer le « Blyde River Canyon »

Le prochain arrêt devait être « God’s Window », un point de vue panoramique, mais à cause du brouillard nous n’avons pas pu profiter de sa jolie vue et nous avons alors poursuivi notre petite visite vers « Bourke’s Luck Potholes », un lieu magnifique : des trous façonnés dans le sable et les roches.

Nous sommes ensuite allés visiter une jolie petite ville qui était à l’époque une ville minière importante. Aujourd’hui à « Pilgrim’s Rest » on peut se balader dans la rue principale pour y découvrir les anciennes échoppes, banques, restaurants.

Après cette pause dans le passé, nous sommes allés observer les chutes du Mac-Mac, deux grandes cascades de 18 mètres de haut.  

Nous avons terminé notre tour par Sabie qui est une petite ville entourée par une immense forêt.

Le Kruger : A la rencontre des Animaux

Nous n’avions pas non plus prévu d’aller au Kruger. En effet, nous avions une image très touristique et commerciale du parc et qui ne rentrait pas dans notre petit budget. Mais à force d’entendre tout le monde nous en parler, nous avons voulu comprendre ce qui pouvait être aussi génial à trois heures de route de nous. Finalement, nous n’avons pas regretté d’avoir connu cette expérience unique.

Grâce à nos hôtes d’exception, nous avons pris la route pour le Kruger Park avec un maximum de conseils. Il est fortement conseillé d’avoir à disposition une carte de la réserve afin de s’y repérer.

Le Kruger est la plus grande réserve animalière du pays, elle s’étend sur près de 20 000 km2 (ce qui équivaut à la taille du Pays de Galle), le parc accueil 150 espèces mammifères, 500 espèces d’oiseaux et 100 de reptiles. Son nom vient de l’ancien président de l’Afrique du sud, entre 1883 et 1900, Paul Kruger.

Nous sommes arrivés par l’entrée « Phalaborwa » et sommes allés prendre nos billets d’entrée pour deux jours et une nuit dans un camping (avec notre propre tente). On vous assure qu’au moment de payer nous étions « tendus comme un string » à l’idée du montant à régler. Mais à notre grande surprise (pour une fois notre Karma fut bon) la vendeuse nous a fait un prix très très sympathique, en nous faisant passer pour des résidents. Nous avons payé un total de 615 rands (environ 20euros par personne) au lieu de 1800 rands. Et Merci !

C’est ainsi que nous sommes lâchés dans la réserve avec notre Tata pour un safari extraordinaire. A peine arrivés, notre route croise celle de deux grands éléphants faisant une sieste sous un arbre, des girafes prenant le goûter ou des zèbres qui se promènent. Nous avons roulé pendant cinq heures pour atteindre notre camp. Les campings ferment à 18h30 car il est trop dangereux de rouler de nuit. Evidemment, nous étions en retard. Trop occupés à admirer les girafes, buffles, hippopotames, zèbres, kudus, impalas ou phacochères. Nous avons commencé à nous dépêcher pour rentrer, de peur de recevoir une amende si on dépasse l’heure de fermeture du portail. Nous avons alors admiré des moments magiques pour finir cette journée pleine de surprises, un coucher de soleil sur la rivière, des hyènes qui se prélassent sur la route et le plus incroyable, un léopard qui se balade.

Léopard
Les Hyènes et leur bébés

Nous sommes arrivés avec dix minutes de retard mais comme c’est une bonne journée, les gardes ne nous ont rien fait payer et nous avons pu installer notre tente (bien sûr, de nuit pour ne pas changer les bonnes habitudes). Après un repas équilibré sous les étoiles (nouilles chinoises et poulet), un petit poker avec le rire des hyènes juste à côté, nous sommes allés nous coucher tôt pour mieux profiter du lendemain. On pouvait entendre toute la savane et ses animaux qui nous accueillaient. Un moment magique, avant que deux gros babouins ne se bagarrent, contre notre tente.

Réveil 4h30, remballage de la tente et départ du camp pour une journée intense. On roule alors sous le lever du soleil, à côté des girafes et des éléphants, tout en mangeant nos céréales et concentrés sur le paysage.

On voit plus loin un troupeau d’une centaine de buffles, galopant sur la colline soulevant derrière eux un nuage de terre. Plus loin, on s’arrête devant un lac où l’on a pu découvrir une famille d’hippos se reposant dans l’eau, laissant apparaître uniquement leurs yeux et leurs petites oreilles. A côté, deux crocodiles pataugeaient.

On reprend la route pour apercevoir des rhinocéros, un léopard qui bronze, des nyalas qui sautent et tout à coup, des lions qui se prélassent, trois femelles et un mâle. On arrive à un autre lac où on admire les animaux en parfaite symbiose, tout le monde s’hydrate, girafes, famille d’éléphants ou singes.

Des Guerriers Licornes

On se dirige ensuite vers la sortie, il est déjà 15h et il nous reste trois heures de route pour rentrer à Lydenburg chez Kim et Yoann.

Nous partons du Kruger Park avec des étoiles pleins les yeux. Nous avons pu observer le big five (lion, éléphant, léopard, rhinocéros et buffles) et bien d’autres animaux plus majestueux et incroyables les uns que les autres.

Evidemment ce petit rêve ne pouvait pas être parfait. Sur la route du retour, au milieu de la forêt, notre roue explose après avoir percuté un énorme trou. Heureusement que nous avions acheté notre roue de secours avant de partir (Les débuts) ! Mais notre bonne étoile nous a donné une petite leçon : nous n’avions pas l’outil adéquate pour changer la roue… Nous avons alors patienté gentiment sur le bord de la route cherchant une solution, quand soudain, deux policiers passant par-là, s’arrêtent pour nous aider (en Afrique du Sud, les policiers ne sont pas forcément très sympathiques et pas très appréciés). On leur a expliqué que nous étions sans argent et sans outils, mais ils ont été plus que gentils et se sont mis à arrêter chaque voiture qui passaient pour leur demander s’ils avaient l’outil pour notre roue. Au bout d’une heure, un monsieur nous a aidé et nous étions enfin prêts à repartir.

On est rentrés dans notre petite hutte avec en tête des souvenirs incroyables et une fatigue intense avec nos 13 heures de route dans les pattes, réveillés depuis 4h30 du matin. Il était temps de se reposer.

Le lendemain on a pris la route pour Pretoria, La capital Administrative de l’Afrique du Sud.

Kim, Angie & Noe

 

 

 

 

 

3 Replies to “Mpumalanga & Kruger – Paysages et animaux”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.